A LA DECOUVERTE DE CARNOT

 

Accueil - Itinéraires: visites guidées Accueil

 

VISITES GUIDEES

JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE

 

En 2001, dès l’annonce programmée de la destruction du dernier grand chalet du quartier Carnot, le Chalet les Chardonnerets, conformément à l’une des vocations de l’association – faire découvrir la richesse de l’architecture ancienne et l’histoire spécifique du quartier Carnot – Renaissance Carnot se met aussitôt au travail.
Une tâche ardue, car tout est à faire, dans ce quartier malmené depuis des décennies par des destructions massives d’immeubles et par un trafic routier démentiel qui, peu à peu, ont fini par lui ôter son âme.
Heureusement, la substance est là, riche d’histoire, dense et diverse en architecture. La passion pour ce petit territoire aux confins des villes de Cannes et du Cannet aura raison de toutes les difficultés rencontrées pour mener à bien une idée aussi ambitieuse.
Recherches aux Archives municipales de Cannes et du Cannet, aux Archives départementales. Aide précieuse du Service de l’Urbanisme cannois. Ecoute des habitants et de leurs souvenirs de l’ancien temps. Peu à peu, le puzzle se remet en place.

Reste le plus difficile pour les bénévoles : devenir guide !
Partir dans des rues bruyantes avec son groupe de visiteurs, parvenir à faire porter sa voix et réussir à captiver son auditoire.
Les futurs guides se mettent à répéter leur rôle, grandeur nature, avec humilité, ferveur et conviction. Et leurs efforts seront récompensés à l’heure des travaux pratiques. Applaudissements chaleureux en fin de prestation, dans cette rue du Onze-Novembre où s’achèvent les visites. Dans cette rue peu connue du grand public, sanctuaire caché de l’Art nouveau et de son raffinement extrême.

Tout naturellement, Renaissance Carnot demande l’inscription du site Carnot aux Journées Européennes du Patrimoine, célébrées chaque année par la Ville de Cannes, comme par bon nombre d’autres villes européennes. En septembre, tous les amoureux du Patrimoine chantent les beautés du passé et disent combien ils sont fiers de ceux qui le leur ont légué.
Inscription que Renaissance Carnot perçoit aujourd’hui encore comme un honneur, mais aussi comme un devoir  envers son quartier qui, d’année en année, retrouve son image de marque et son prestige d’antan où le boulevard Carnot naissait sous le nom de boulevard de la Foncière Lyonnaise. C’était en 1883.


Renaissance Carnot présente deux visites guidées différentes.

"Carnot à la Belle Epoque" – Genèse du quartier Carnot, précédée de l’arrivée du train à Cannes en 1863 – Au fil des rues, découverte des bâtiments remarquables sur lesquels se sont posés, tour à tour, les styles architecturaux les plus divers : Néo-classicisme, Art nouveau, Eclectisme, Art déco.

"Le Boulevard 1900" – Cette visite n’est menée qu’une seule fois par an lors des Journées Européennes du Patrimoine grâce à l’ouverture exceptionnelle du lycée Carnot – ancien collège communal – dont Renaissance Carnot raconte l’édification en 1913 après 35 ans de querelles cannoises.


Merci de bien vouloir noter :

Renaissance Carnot et ses six guides organisent des visites guidées en cours d’année lorsque la demande  émane d’un groupe d’environ 10 personnes.
Pour nous joindre : cliquer sur contact.

 

Pour participer : A l'appui du Guide Touristique, vous avez la possibilité de composer vous-même votre itinéraire de visite.

 

Quand le Poisson Chat s'en mêle...

C’est au cours d’un de nos plus récents  passages au square Carnot que notre chouchou, le Poisson Chat, cachant pour une fois son mécontentement et sa colère sous des moustaches bien lissées, s’est permis d’intervenir sans même y avoir été invité :

- « Vouais ! Et moi, je deviens quoi dans tout ça ? Visites guidées, visites guidées, non mais ! Attention ! J’ai l’œil ! Je vous surveille ! C’est bien joli d’amener des touristes cannois, cannettans ou autres dans mon square. Pas un qui me propose une petite gâterie ! Tiens, pire que ça ! Ils entrent chez moi comme dans un moulin. Et vous croyez qu’il y en aurait un, même un seul qui me dise bonjour ?
Quant à vous, mes habitués, tiens ! je préfère ne pas dire ce que je pense de vous ! D’ailleurs, vous n’existez quasiment plus pour moi, tellement je vous vois peu, à cause de ces maudits visiteurs que vous avez attirés sur votre maudit boulevard et que vous chouchoutez comme s’ils étaient plus importants que moi ! Moi l’ancien chouchou abandonné à son triste sort de chouchou détrôné….
 »

Et là, croyez-nous si vous voulez, le Poisson Chat se laisse dériver à plat ventre vers le fond du bassin. Colère froide ou forte réaction dépressive ?  Nous sommes prêts à faire notre mea culpa, quand, d’un coup de queue, il se propulse tel une flèche vers la surface, subitement joyeux et un tantinet ironique :

-« Vouais ! Finalement, c’est pas mal de leur donner des cartes pour qu’ils se débrouillent sans vous. Plus besoin de les accompagner ! Et pendant que vous y êtes, donnez leur des rues qui aillent jusqu’à Grasse ou à Nice, ou à Toulon. Non, jusqu’à la mer, qu’on les retrouve dans les pays exotiques… Ça vous laissera un peu plus de temps pour vous racheter et passer avec moi tout seul le temps que je mérite. C’est tout pour aujourd’hui! A la prochaine fois! »

Parfaitement digne, quoique dissimulant un frétillement de plaisir, notre Poisson Chat a replongé au fond de son bassin. Non mais!

 

Accueil - Itinéraires: visites guidées

Accueil

© RENAISSANCE CARNOT