RENAISSANCE CARNOT

Accueil - Historiettes - Blanche marchande...

Blanche marchande la concession d'Henri

Elle avait tout de la perruche et de la chouette, avec son petit nez crochu et ses yeux énormes, éclatants et ronds, d’une couleur verte et jaune. Bien que Dame Nature ait manqué de générosité envers elle, Blanche, richement dotée, ne fut pas en peine de trouver mari à son pied, le moment venu. Le 3 mars 1869, Blanche épouse Monsieur Henri Germain, le célèbre banquier, fondateur du Crédit Lyonnais, et devient ce jour-là, l’une des plus grandes fortunes mondiales. Mais Blanche n’en oubliera pas pour autant son légendaire sens de l’économie. Le paraître, oui ! La futilité dispendieuse, non !

Puis vient le triste 2 Février 1905. Monsieur Henri Germain n’est plus. Sa veuve apprend l’affreuse nouvelle. Elle qui n’avait d’yeux que pour Paris ou Nice, va devoir se résoudre à acheter une concession au cimetière du Grand Jas à Cannes, conformément aux dernières volontés de son défunt mari. Et voilà que la ville de Cannes lui réclame 7200 francs ! Blanche, outrée, refuse. La ville de Cannes, conciliante accepte de ramener la somme à seulement 6000 francs. Une façon d’honorer la mémoire du grand bienfaiteur.

Le 10 avril 1905, messe en l’église Notre-Dame de Bon-Voyage. L’inhumation aura lieu à 11 heures, le matin – 1905 -

histoire suivante

Accueil - Historiettes

© Association Renaissance Carnot