Le Passé Retrouvé - De la Place du 18 Juin à la Place Vauban

 

CARNOT - PLACE DU 18-JUIN

n°1, boulevard CarnotDepuis la place du 18-Juin, très belle perspective sur le boulevard Carnot jusqu'au rond-point de la Grande-Bretagne. Œuvre de la Société Foncière Lyonnaise, une filiale du Crédit Lyonnais, ce boulevard de 26 m de large et de 2600 m de long apparaîtra comme surdimensionné à sa création en 1883. Cinq mille ouvriers conjugueront leurs efforts pour loger ce gigantesque boulevard dans une campagne au relief fortement accidenté, fait de collines et de vallons.


n°23, rue Jean de RiouffeMais l'œuvre de la Société ne se limitera pas à la seule création d'un boulevard. D'autres boulevards à dimensions plus modestes, le prolongeront vers l'Est, en dessinant une vaste courbe qui rejoindra la première voie au square Carnot. De part et d'autre de ces nouveaux axes de circulation reliant désormais les villes de Cannes et du Cannet, se met en place et à la vente, un immense lotissement parfaitement viabilisé, bien desservi par un important réseau de rues transversales.

Henri Germain, initiateur de ce projet grandiose, veillera personnellement à sa réalisation, en étroite collaboration avec Eugène Gazagniaire, maire de Cannes.

Fils d’une riche famille de soyeux lyonnais, Henri Germain ( 1824 – 1905 ) entreprend des études de droit et devient avocat. Mais c’est dans l’industrie qu’il fera ses premières armes. L’année 1863 va marquer un tournant dans sa carrière, avec la fondation du Crédit Lyonnais qui, sous son impulsion, sera la première banque mondiale en 1914. Financier de génie, mais aussi homme politique avisé, Henri Germain, député de l’Ain, sera l’un des conseillers occultes de la III° République.

En 1894, le boulevard de la Foncière prendra le nom de boulevard Carnot, en souvenir du Président de la République assassiné à Lyon par l'anarchiste Caserio.

n° 2, boulevard Carnot

Album Photo

Lire la suite

Le Passé Retrouvé - De la Place du 18-Juin à la Place Vauban

 

© RENAISSANCE CARNOT