LES PETITS TRESORS DE CARNOT

VOIR CARNOT AUTREMENT....

 

Pendant le Festival, les touristes se pressent sur la Croisette, face au tapis rouge ou massés sur les balcons dans l’espoir d’apercevoir stars et réalisateurs. L’été, séances de bronzage et bains de mer.
Les hivernants eux, investissent résidences secondaires et hôtels ou pensions, pour profiter de la douceur du climat canno-cannettan.
Sans doute feront-ils une brève halte pendant leurs promenades pour admirer les belles bâtisses du front de mer. Peut-être certains iront-ils donner un coup d’œil à l’entrée du boulevard Carnot. Les plus courageux pousseront, en voiture ou en bus, rarement à pied jusqu’au rond-point de Grande-Bretagne, et pourquoi pas jusqu’au Vieux Cannet, signalé dans tout guide touristique digne de ce nom….
A moins que, découragés par le flot incessant des voitures sur l’ancien boulevard de la Foncière Lyonnaise ou par la dense circulation piétonne sur les trottoirs, ils ne répondent plus qu’au tropisme exercé par la Grande Bleue et ses plages.

Quant aux Cannois, ils vaquent à leurs occupations, souvent pressés, en regardant soigneusement où ils posent le pied et en surveillant le feu vert qui leur permettra de traverser sans dommages, l’infernal va-et-vient des véhicules bruyants et polluants.
Au mieux s’autoriseront-ils une petite minute de repos au jardin Callandry où de courageux oiseaux  peuplent encore les arbres, pourquoi pas au square Carnot dans l’espoir que notre chouchou, le Poisson Chat daignera sortir de son abri de pierres du fond de son bassin, pour leur faire la causette….

Prenons cependant exemple sur un de ces touristes héroïques qui décident malgré tout de tenter de découvrir moins superficiellement les « Champs Elysées » cannois et cannettans.

Suivons le, cet héroïque chercheur d’aventure : Ce qui est certain, c’est que pour éviter tout ce qui fait obstacle à la découverte des trésors du boulevard Carnot et de ses rues adjacentes, il doit cesser de regarder machinalement le sol et les autres passants, précaution cependant tout à fait indispensable pour éviter chutes et collisions. Il stoppera donc complètement sa marche. Sur les trottoirs de préférence. Et surtout, il prendra le temps de regarder en l’air, les yeux balayant de bas en haut les façades des bâtiments.
Assez lentement – c’est impératif - pour avoir le temps de voir et mémoriser ce qu’il découvre soudain, bien qu’ayant parcouru déjà de nombreuses fois ce boulevard. Car à simple hauteur des yeux, on ne trouve que la banalité de toute rue bordée de vitrines commerçantes.

Ce touriste héroïque, curieux de tout, osera zigzaguer dans les rues adjacentes dont l’entrée est souvent soulignée par de beaux immeubles anciens qui invitent à s’écarter un peu de la longue ligne droite du boulevard, petites ou grandes rues aguichant l’œil avec quelque merveille architecturale qui se met en valeur ou que l’on devine.

Et là, le touriste héroïque – et nous dans la foulée – ne se contentera pas d’un simple coup d’œil sur la globalité des bâtiments. Comme il sera à l’arrêt, il pourra se permettre de scruter tous les petits détails qui rendent chaque habitation unique, comme on scrute les étoiles dans le ciel d’été.
C’est à ce prix bien modeste qu’il rapportera dans sa mémoire, voire dans son appareil photo ou sa caméra, les innombrables richesses de ce coin de Cannes et du Cannet. Il s’appropriera ainsi tous ces petits trésors, verrières, céramiques, fers forgés et tant d’autres, qu’il aura pris le temps de découvrir.
Parce qu’il aura donné du temps au temps.
Parce qu’il aura résisté à la tentation d’imiter le pas pressé des passants ou la vitesse des véhicules circulants.
Parce qu’il aura résisté à l’attrait des vagues du front de mer et du sable chaud.

Alors, pour que vous puissiez découvrir, au cours de votre promenade, en vous offrant un petit détour et quelques arrêts, ou même en allant acheter votre pain, tous les petits trésors dont regorgent le boulevard et ses rues adjacentes, nous vous proposerons petit à petit – car la beauté, ça se déguste – quelques-uns de ces nombreux détails architecturaux ou décoratifs que nous avons découverts dans le sillage de notre touriste héroïque. En plus de ceux qui agrémentent déjà les pages du site.

Mais nous vous invitons surtout à en dénicher vous-même de nombreux autres, dont nous vous concédons volontiers la primeur de l’exploration et l’émerveillement de la découverte, que vous soyez Cannois, Cannettans, ou des pays d’à côté, ou des pays de plus loin….

 

CERAMIQUES

Plaques de maisons

Décors de façades

Les Chardonnerets

 

Retour Accueil

 

DENTELLES DE METAL

Balcons et terrasses

Portes, grilles et garde-corps

Vérandas et marquises

Retour Accueil

 

FAÇADES DECOREES

Frises et tableaux

Encadrements de fenêtres

Avancées de toits mise à jour le 11/09/2010

 

DECORS DISCRETS

Les détails qu'on remarque à peine

 

Retour Accueil

 
© RENAISSANCE CARNOT